La puissance au bout des doigts avec l’Arocs 3743 L

véhicule & technique

Un Arocs téléguidé chez D-Plates : un exemplaire unique !

Bruxelles, juillet 2019 : Pour la première fois en Belgique, un camion roule en mode téléguidé. C'est D-Plates, une jeune entreprise de location de plaques de roulage et de matelas pelles située à Waregem, qui peut se targuer de cette première. Et ce n'est pas un hasard si le choix s'est porté sur un Arocs 3743 L à essieu tridem. Mercedes-Benz est en effet un champion de la construction de véhicules spéciaux.

Arnaud Dobbels, fondateur de D-Plates.

D-Plates : une entreprise née d’un besoin.

Fils d'un important commerce de boissons, la carrière d’Arnaud Dobbels (25 ans) semblait toute tracée. Il a pourtant décidé de suivre une autre voie. « Bien sûr, j'ai travaillé quelques années dans le commerce de mes parents. J’y ai beaucoup appris sur le statut d’indépendant et j’y ai trouvé une source d’inspiration pour créer ma nouvelle entreprise », explique-t-il. « J'ai en effet pu découvrir la nécessité pour les organisateurs d'événements de disposer de plaques de roulage et de matelas pelles. Et les entreprises qui louent de tels dispositifs sont particulièrement rares en Flandre occidentale. Mes recherches m’ont ensuite montré que le champ de clientèle est bien plus étendu. En effet, les entreprises de construction, entrepreneurs en travaux de jardinage, constructeurs de routes, etc. ont aussi besoin de protections de sol temporaires pour assurer un trafic sûr et confortable sur leurs chantiers. Bref, j'y ai vu une belle opportunité que je ne pouvais pas laisser passer. C’est comme ça que D-Plates a vu le jour l'année dernière. »


Un camion téléguidé pour une efficacité doublée !

Au début, Arnaud Dobbels a pu compter sur la bonne volonté d'un ami qui lui prêtait un camion équipé d’une grue. « Grâce à cette solution temporaire, j'ai pu définir de quel matériel j'avais vraiment besoin. J’ai vite compris que, si je voulais être efficace, je devrais engager quelqu'un. En effet, sur le chantier, je ne pouvais poser que quelques plaques à la fois, avant de remonter dans le camion pour le faire reculer. Mais une recherche sur Internet m'a appris qu'il y avait une autre possibilité, à savoir un camion téléguidé. La personne qui commande la grue sur le tracteur peut en même temps faire avancer et reculer le camion ! C’était la solution idéale pour rentabiliser mon temps de travail. C'est dans cette optique que je me suis mis en quête de mon propre véhicule. Ce genre de produit ne se trouve pas sur le marché de l’occasion, j'ai donc dû investir dans un camion neuf.


L’Arocs 3743 L : La sécurité comme maître mot.

Bien que le commerce de boissons de ses parents soit abonné aux camions Mercedes-Benz et qu'il soit lui-même un grand adepte de la marque à l’étoile, Arnaud a comparé en détail plusieurs camions. « Aucun n’était en mesure de présenter des références satisfaisantes, et Mercedes-Benz lui-même n'avait jamais construit un tel véhicule auparavant. Cependant, cela n’a pas arrêté le Garage Vereenooghe : Piet Vansteenkiste, Truck business advisor, s’est lancé à la recherche d’un partenaire pour mener à bien cette mission. Et il l'a trouvé en la personne de Cup Engineering. À partir de là, mon choix était clair : après tout, les Arocs sont vraiment la star de cette catégorie de camions, tant en termes de design, de confort et de fiabilité, que d'économie et de sécurité. En effet, dans ce dernier domaine, Mercedes-Benz remporte la palme. Le camion est équipé de divers capteurs de sécurité qui détectent les obstacles et les personnes dans un rayon de deux mètres, auquel cas une alarme sonore retentit et le véhicule s'arrête automatiquement ou refuse d’avancer. En outre, deux dispositifs d’arrêt d'urgence manuels sont installés sur les côtés du véhicule qui, en mode téléguidé, peut atteindre 5 km/heure. En résumé, avec l’Arocs 3743 L avec essieu tridem, je dispose d’un véhicule particulièrement fonctionnel, avec lequel je peux travailler dans des conditions de sécurité maximales. Ce n’est pas un luxe superflu, car j’interviens souvent dans des environnements très fréquentés ou dans un espace de manœuvre restreint ».


3 commentaires