Tom Westphal conduit le nouvel Actros équipé de MirrorCam et Active Drive Assist

Économie & logistique

Un esprit bienveillant à bord.

Tom Westphal, dit « Zottl », conduit le nouvel Actros pour l’entreprise de logistique Wagenstetter de Forsting en Allemagne. Il est absolument ravi, notamment du système Active Drive Assist, du Multimedia Cockpit et de MirrorCam.


Tom Westphal est véritablement comme chez lui sur le col du Brenner. Il le franchit pratiquement chaque semaine pour livrer et récupérer des marchandises dans le nord de l’Italie. Auparavant, il se rendait aussi parfois dans le sud de l’Europe. Mais aujourd’hui, il fait de l’intensif. Pour Tom, cela se passe entre la Haute-Bavière, le Tyrol et l’Italie du Nord. Bien que cela ne corresponde plus vraiment à l’image romantique du routier « au long cours », l’homme de 51 ans est satisfait. Il a maintenant plus de temps pour les week-ends en famille.

Tom Westphal roule pour l’entreprise de logistique Wagenstetter, située à Forsting, à 50 km à l’est de Munich. Même s’il parcourt pratiquement toujours le même trajet, ses tournées ont quelque chose de particulier : il est l’un des rares chauffeurs de poids lourds à soumettre le nouvel Actros à un test de durabilité dans des conditions de travail normales.



« Je n’ai jamais rien connu de comparable au nouveau Multimedia Cockpit dans un camion, et le nouveau MirrorCam est simplement génial. »

– Tom Westphal, chauffeur dans l’entreprise de transport Nikolaus Wagenstetter


Avant même l’arrivée sur le marché, Mercedes-Benz Trucks a approché le chef de Tom, Nikolaus Wagenstetter pour lui proposer de participer aux tests. L’activité de Wagenstetter avait éveillé l’intérêt des ingénieurs du constructeur en raison du trajet toujours identique associé à la longue distance à parcourir. Rolf Knehr du service Test de véhicules est resté en contact permanent avec Tom pour savoir comment il utilisait les nouveaux systèmes.

Le test de Tom s’est focalisé sur le nouveau système Active Drive Assist. Le système marque véritablement une nouvelle étape dans la construction de poids lourds. Il permet – pour la première fois dans un camion de série – une conduite semi-automatique dans toutes les plages de vitesse. Active Drive Assist aide activement au guidage du véhicule dans le sens longitudinal et le sens transversal. Le système peut, de lui-même, freiner, relancer et maintenir le véhicule sur sa voie en agissant activement sur la direction.



Tom utilise Active Drive Assist sur les routes nationales et sur autoroute. « Le système apporte une super assistance : quand il y a beaucoup de circulation, Active Drive Assist permet de toujours garder la bonne distance de sécurité avec le bonhomme de devant, sans gaspiller de place. Je dois bien sûr encore tout surveiller, mais après neuf heures de conduite avec Active Drive Assist, je ne suis plus aussi crevé qu’avant. »

Active Drive Assist se commande ainsi : dès que Tom active le régulateur de vitesse et qu’il a défini son allure, Active Drive Assist est enclenché. Ensuite, la caméra du système reconnaît les marquages au sol des deux côtés de la route. C’est alors qu’Active Drive Assist commence à assister Tom de façon active dans le guidage du véhicule à la fois longitudinalement et transversalement. Il en reçoit l’information par un symbole bleu de volant sur une voie de circulation au niveau de l’écran central du Multimedia Cockpit.


Tom peut définir la position du camion sur la voie à l’aide du volant multifonction de l’Actros. Sur la zone de commande gauche du volant sont placés six boutons placés en cercle, dont ceux dédiés à l’utilisation du régulateur. Au milieu de ces boutons se trouvent les boutons Touch Control nécessaires à la commande d’Active Drive Assist : en fonction de la direction dans laquelle Tom veut décaler le camion sur sa voie, il fait glisser son doigt sur les boutons Touch Control horizontalement soit vers la gauche, soit vers la droite, puis valide son choix. Il peut aussi définir l’écart avec le camion qui le précède. Pour ce faire, il reproduit le même geste, mais verticalement vers le haut ou le bas.



Quand Active Drive Assist a été programmé et que le camion se rapproche du « bonhomme de devant », une alerte s’affiche sur l’écran central sous la forme d’un véhicule stylisé vu de derrière. Le système freine alors le camion de lui-même. Dès que la distance devient suffisante, le système fait accélérer le véhicule automatiquement jusqu’à la vitesse définie avec le régulateur de vitesse.


Le système réalise activement la même chose pour maintenir le véhicule sur sa voie : si ce dernier menace d’en sortir, Active Drive Assist le replace et le maintient dans cette position. Un aspect supplémentaire pour la sécurité : si Tom désactive Active Drive Assist, le maintien de trajectoire reste actif.

« Au début, il a fallu que je m’habitue au système », remarque Tom. « C’est quand même un sacré changement de sensation de conduite lorsqu’Active Drive Assist se met en route. Mais on prend vite confiance. Notamment sur les longs trajets, on ressent les bénéfices.



C’est moins de stress », estime Tom, que ses collègues appellent « Zottl » (« tignasse » en allemand) à cause de ses nattes bouclées.

« Je n’ai jamais rien connu de comparable au nouveau Multimedia Cockpit dans un camion, et le nouveau MirrorCam est simplement génial. »

Le dispositif MirrorCam constitue une avancée considérable non seulement pour l’aérodynamique, mais aussi pour la sécurité et la maniabilité du véhicule. « La vue circulaire est bien meilleure grâce à la disparition des rétroviseurs. Je trouve aussi les lignes de distance très utiles pour évaluer correctement le trafic à l’arrière du véhicule. »

Le jugement de Tom est sans équivoque : « J’ai déjà dit à mon chef que je ne voulais plus conduire qu’avec MirrorCam à l’avenir ! »


Photos : Matthias Aletsee
Vidéo : Martin Schneider-Lau

13 commentaires