La régénération du filtre à particules diesel

Véhicule & Technique

Nettoyage du filtre.

En règle générale, le filtre à particules diesel se régénère automatiquement. Le chauffeur ne doit initier ce processus lui-même qu’exceptionnellement.

Le commutateur de régénération du filtre à particules diesel (à droite) : une pression sur le haut du commutateur déclenche la régénération manuelle. Une pression sur le bas du commutateur active et désactive le verrouillage de la régénération. Lorsqu’une régénération est en cours, le témoin de l’indicateur d’AdBlue s’allume en vert.

Le filtre à particules diesel intégré au dispositif de traitement des gaz d’échappement des camions Mercedes-Benz abaisse les émissions de particules à un niveau à peine perceptible. Cependant, il est parfois nécessaire de nettoyer le filtre et de brûler les particules de suie accumulées.

La régénération du filtre à particules est normalement déclenchée automatiquement par le véhicule lorsqu’il roule, et ce tous les 2000 à

10 000 km, en fonction de l’utilisation. Le processus démarre lorsqu’un état de charge élevé du filtre à particules est atteint et qu’une certaine quantité de particules de suie s’est donc déposée dans le filtre.

Pour la régénération, le moteur doit être à température. La phase de régénération, qui dure de 30 à 60 minutes pendant la conduite, n’est signalée au chauffeur que par l’allumage d’un témoin de contrôle vert dans l’indicateur de niveau de remplissage d’AdBlue. Aucune intervention n’est nécessaire de la part du chauffeur. Lorsque la régénération est terminée, le témoin de contrôle s’éteint.

Pendant les temps de repos et les pauses, la régénération s’interrompt. Elle se poursuit dès que le camion reprend la route. Le chauffeur n’a rien à faire.

Si pour des raisons de sécurité, la régénération doit être interrompue parce que la température du boîtier d’échappement est trop élevée, par exemple sur le site d’une entreprise chimique, d’une raffinerie ou en cas d’utilisation dans le cadre d’une récolte sur un champ fraîchement fauché (voir notice explicative), il suffit de presser le bouton OFF du commutateur. Le processus de régénération est alors interrompu et le système bloque toute nouvelle régénération. Pour déverrouiller la fonction, il suffit de presser une nouvelle fois sur le bouton OFF. La régénération reprend alors et se termine lorsque le camion roule.

Une régénération manuelle n’est nécessaire que lorsqu’un véhicule n’effectue que des courts trajets et n’atteint pas sa température pendant une période prolongée. Le système ne peut alors initier la régénération automatique. Les indications « Niveau de charge élevé du filtre à particules » et « Lancer la régénération » s’affichent alors sur le combiné d’instruments.

Le chauffeur doit alors appuyer sur le bouton de régénération du commutateur pendant plus de trois secondes. Pour ce faire, le véhicule doit tourner au ralenti, le moteur doit être à température, le frein de parking doit être actionné et la boîte Mercedes PowerShift doit être sur « neutre ». Une telle régénération dure également de 30 à 60 minutes. Important : tenir compte des consignes de sécurité (notice explicative) ! En règle générale, le véhicule effectue lui-même une régénération automatique, alliant ainsi protection maximale de l’environnement et confort optimal pour le chauffeur.

Pas encore de commentaires