Predictive Powertrain Control en rétrofit pour l’Actros

Service

Rétrofit réussi.

Service haut de gamme et orientation rentabilité : c’est la recette du succès de Hasler Transport AG. Pour faire encore baisser la consommation, cette société suisse a fait équiper sept Actros du Predictive Powertrain Control. Économie réalisée : plus de 5 %, malgré le faible pourcentage de routes à grande circulation.

Appréciation détaillée. Le Directeur Bruno Lusti (à dr.) et le chauffeur Roger Walser consultent l’analyse des consommations.

Des cartons pleins de boîtes aluminium, un ergotrainer et des fûts de nettoyants mousses, tout cela bien arrimé sur palettes. « Nous transportons à peu près tout, sauf le vrac et les animaux », déclare Roger Walser, tandis qu’à côté de lui, un châssis de transport traverse l’entrepôt, chargé d’une demi-douzaine de motos de cross. Roger Walser est chauffeur chez Hasler Transport AG, basée à Weinfelden, en Thurgovie, à deux pas de la rive sud du lac de Constance. Ses 45 camions roulent dans toute la Suisse. À bord, le plus souvent, des marchandises de détail. « Nous enlevons les articles chez le client, qui sont ensuite triés chez nous, puis livrés au plus tard le lendemain », déclare Bruno Lusti, l’un des directeurs de cette société qui emploie 75 personnes.

En Suisse, à la différence de l’Allemagne, le secteur des marchandises générales est en excellente santé, fait remarquer notre manager qui a quatre années et demie d’expérience dans le transport et la logistique. Pourtant, le succès permanent exige une rentabilité maximale. « L’un des instruments de contrôle est la consommation. Et lorsque celle-ci est réduite, cela profite aussi à l’environnement », conclut Bruno Lusti.



Nos Thurgoviens disposent depuis peu d’une assistance notable pour les économies de carburant : Predictive Powertrain Control, le mode de conduite de Mercedes-Benz adapté à la topographie. En 2015, Hasler Transport AG a fait monter ce système en rétrofit sur sept Actros. Il réduit encore nettement la consommation de l’Actros, qui est déjà sobre, grâce à l’interaction entre les données GPS, les cartes topographiques et la boîte Mercedes PowerShift 3. Sur les près de 300 000 kilomètres de routes, il peut intégrer dans l’automatisation une conduite adaptée au trajet choisi. Par exemple, en utilisant l’élan dans les descentes ou en coupant les gaz suffisamment tôt au sommet.

« Le rétrofit dans notre atelier agréé n’a duré que quelques heures », souligne Bruno Lusti. La consommation des camions équipés du Predictive Powertrain Control a sensiblement baissé. « Nos analyses mensuelles montrent que les économies de diesel sont supérieures à 5 %. » C’est un excellent résultat, compte tenu du faible pourcentage de routes à grande circulation dans les trajets effectués en Suisse. En considération des 700 000 à 800 000 litres de carburant que Hasler Transport a consommé jusqu’à présent chaque année, cet investissement a été fort rentable. « Aucun doute là-dessus : ce système a de l’avenir ! »

L’Actros de Roger Walser a aussi Predictive Powertrain Control à bord. « Je l’utilise souvent », déclare-t-il. « Ici en Suisse, avec les nombreux tunnels, les grandes routes ne sont pas particulièrement vallonnées. Et pourtant, le système se fait nettement sentir. » Notre chauffeur est en route vers un client, à quelques kilomètres du siège de la société à Weinfelden. Il doit charger des meubles de bureau dans son Actros. Les livraisons de meubles prennent de plus en plus d’importance pour Hasler Transport AG. « Il faut tout simplement offrir un peu plus que les autres ! » Aujourd’hui, la destination est à proximité de Genève. Soit près de 350 km – sur lesquels le régulateur de vitesse prédictif va être souvent en action.


Predictive Powertrain Control en rétrofit.

Pour presque tous les Actros, Antos et Arocs le Predictive Powertrain Control est disponible en rétrofit. Conditions préalables essentielles : immatriculation à partir de septembre 2012 et boîte de vitesses automatisée Mercedes PowerShift 3. Le rétrofit comprend notamment une unité de commande, une antenne GPS et un faisceau spécial de câbles. Selon la version de la cabine, l’installation dans un point de service Mercedes-Benz camions dure près de deux heures et demie. La certification par un organisme de vérification n’est pas nécessaire.

Photos : Sebastian Vollmert

Pas encore de commentaires