Torsten Reinholz, conducteur chez Böpple, teste le nouvel Actros

Économie & Logistique

Plus de sécurité, moins de stress et une meilleure mise en réseau.

Torsten Reinholz, conducteur chez Böpple Automotive GmbH teste le nouvel Actros avant son introduction en série – il est impressionné. Comme son patron Dominik Böpple.

Méthodique. Torsten Reinholz, chauffeur de Böpple, sécurise les oldtimers à bord de la semi-remorque spéciale Ecotrans de Kässbohrer.

Chaque jour, des ensembles porte-voitures font route vers Mercedes-Benz Autohaus Lorinser à Waiblingen, près de Stuttgart, pour livrer ou embarquer des véhicules neufs ou d’occasion. Question d’honneur : la plupart des camions sont des Actros. Comme aujourd’hui, où il s’agit de transporter une série d’oldtimers de la collection Lorinser Classic vers un acheteur sur la Côte d’Azur.

Comme toujours pour le transport d’authentiques véhicules d’époque, le précieux chargement est rangé dans des semi-remorques fermées et sécurisées. Mais le tracteur a quelque chose de différent, remarque Thomas Hähnel, directeur de Lorinser Classic, qui a confié le transport à la Böpple Automotive GmbH, spécialiste des transports fermés de véhicules. « Il manque les rétroviseurs extérieurs ! »

Ce n’est qu’une demi-vérité. L’Actros 1846 a bien des rétroviseurs, mais ils sont numériques. Ce camion est un véhicule de pré-série de la toute dernière génération et utilise le système MirrorCam au lieu des traditionnels rétroviseurs. Des caméras compactes et carénées surveillent le trafic à l’arrière et projettent leurs images sur deux grands écrans montés dans la cabine sur les montants avant. Thomas Hähnel est soufflé : « C’est vraiment super et cela devrait améliorer sensiblement l’aérodynamisme du camion. »



Manœvrabilité et transport de la plus haute qualité – Böpple et le nouvel Actros les offrent pareillement.
Manœvrabilité et transport de la plus haute qualité – Böpple et le nouvel Actros les offrent pareillement.
Noble. Une Mercedes-Benz 300 SE/Coupé de 1966 grimpe sur la rampe du porte-voitures fermé.
Noble. Une Mercedes-Benz 300 SE/Coupé de 1966 grimpe sur la rampe du porte-voitures fermé.

Son prestataire de transport Böpple est l’une des quelques entreprises qui testent le nouvel Actros pour le compte de Mercedes-Benz Trucks avant le lancement de la production en série. Sont spécialement visées les nombreuses fonctions avec lesquelles la MirrorCam assiste, par exemple, le chauffeur Torsten Reinholz de chez Böpple, pour ses manœuvres de stationnement dans la cour de Lorinser. Et bien sûr aussi les plus de 60 autres innovations qui équipent le nouveau produit phare de Mercedes-Benz Trucks.

Mais auparavant, les experts de Lorinser Classic doivent charger avec précaution les oldtimers dans la semi-remorque spéciale Kässbohrer. Ce sont tout d’abord les élégants pneus à flancs blancs d’une Mercedes-Benz 300 SE/C de 1966 qui grimpent sur la rampe alu de la remorque de plus de 200 000 euros, accompagnés par le grondement bourdonnant du huit-cylindres. Viennent ensuite d’autres pièces de collection, toutes guidées et assurées par notre chauffeur compétent, Torsten Reinholz. Au total, la semi-remorque à deux étages peut emporter jusqu’à six véhicules.

Ceux qui commandent un porte-voitures fermé de Böpple veulent généralement transporter des véhicules rares ou précieux. À côté des oldtimers, il peut s’agir de véhicules d’exposition pour les salons, de prototypes pour les essais sur route, de voitures de course pour divers sports mécaniques ou de voitures de luxe pour des clients particulièrement exigeants.


Le nouvel Actros a fait un grand bond en avant en matière de numérisation, de connectivité at d’automatisation.
Le nouvel Actros a fait un grand bond en avant en matière de numérisation, de connectivité at d’automatisation.
Chevronné. Le patron senior Alfred Böpple, expert chez Böpple Automotive pour la technologie camion, examine minutieusement le nouvel Actros.
Chevronné. Le patron senior Alfred Böpple, expert chez Böpple Automotive pour la technologie camion, examine minutieusement le nouvel Actros.
Préventif. En trafic interurbain, grâce au Predictive Powertrain Control, le nouvel Actros est aussi particulièrement sobre.
Préventif. En trafic interurbain, grâce au Predictive Powertrain Control, le nouvel Actros est aussi particulièrement sobre.
Connectivité. Le nouveau Multimedia Cockpit offre à Torsten Reinholz un poste de travail totalement interconnecté.
Connectivité. Le nouveau Multimedia Cockpit offre à Torsten Reinholz un poste de travail totalement interconnecté.
Aérodynamique. La nouvelle MirrorCam fonctionne avec des caméras profilées et le système assiste le chauffeur avec des informations ciblées sur les affichages dans la cabine.
Aérodynamique. La nouvelle MirrorCam fonctionne avec des caméras profilées et le système assiste le chauffeur avec des informations ciblées sur les affichages dans la cabine.

« Pour des raisons de sécurité ou pour éviter autant que possible les dommages de transport, tous ces véhicules ne peuvent pas être transportés par des porte-voitures classiques », déclare Dominik Böpple. Ils voyagent en toute sécurité dans les ensembles argentés de Böpple.

À côté des concessionnaires comme Lorinser, l’un des plus grands clients de Böpple est Daimler AG. Les deux entreprises travaillent en étroite collaboration, par exemple, pour le transport de véhicules d’essai et la livraison de supercars. « Pour Daimler, nous avons les destinations les plus variées dans toute l’Europe », raconte Dominik Böpple. « Une semaine, nous livrons des Mercedes-AMG GT de l’usine de Sindelfingen à un revendeur en Norvège. La semaine suivante, nous apportons des véhicules d’essai de Mercedes-Benz Cars dans le sud de l’Espagne pour les tests en altitude. »

Ce sont ces trajets très variés qui ont attiré l’attention des responsables des essais clients sur Böpple. « Les nombreuses missions diversifiées sont pour nous idéales pour un dernier examen en exploitation réelle du nouvel Actros avant le lancement de la production en série », déclare Michael Hintze, qui encadre l’essai pratique pour Mercedes-Benz chez Böpple.


Forte croissance. En moins de douze ans, le créateur de l’entreprise, Dominik Böpple, et son équipe ont fait passer le parc de Böpple Automotive de deux camions à plus de cent véhicules.

Le chauffeur de Böpple, Torsten Reinholz, assure pour cela le retour d’information. Car c’est lui qui va conduire un nouvel Actros pendant plusieurs mois. Il est assisté par son chef de parc, Alfred Böpple, qui évalue le nouvel Actros sur le plan technique. Son fils et créateur de l’entreprise, Dominik Böpple, analyse finalement dans quelle mesure le nouvel Actros est commercialement rentable.

« Sur autoroutes et voies rapides, le nouvel Actros consomme jusqu’à 3 % de carburant en moins que le modèle précédent, sur grandes routes en trafic interurbain jusqu’à 5 % en moins », dit Dominik Böpple. « Si nous appliquons à moyen terme ce potentiel d’économies à l’ensemble de la flotte, cela signifie une amélioration durable de notre compétitivité. »

Cette baisse sensible des chiffres de consommation est due surtout à l’optimisation du régulateur de vitesse anticipatif Predictive Powertrain Control, ainsi qu’à l’aérodynamisme amélioré grâce à de nouveaux déflecteurs de pavillon et d’angle et à la MirrorCam profilée.

La sécurité est primordiale.

Dominik Böpple attache beaucoup d’importance à l’innovation. C’est pourquoi il lance actuellement un nouveau système télématique dans son entreprise, il investit dans les toutes nouvelles semi-remorques et il construit un nouveau centre logistique à Ebersbach, à l’est de la centrale d’Esslingen. « Je voudrais construire quelque chose », déclare Dominik Böpple. « Mais cela n’est possible aujourd’hui que si l’on est ouvert à de nouveaux développements. » Voilà pourquoi le chef d’entreprise s’est intéressé au test du nouvel Actros en exploitation réelle. « En matière de numérisation, de connectivité et d’automatisation, d’importantes évolutions sont en cours dans la construction des poids lourds. Les premières mesures essentielles ont déjà été réalisées dans le nouvel Actros. »

Le nouvel Active Drive Assist permet notamment une conduite semi-automatisée dans toutes les plages de vitesse. Le système peut braquer, accélérer et freiner de manière autonome. Ce qui réduit le stress du chauffeur et améliore la sécurité, plus particulièrement sur les autoroutes et les voies rapides.


« La sécurité est primordiale chez nous. Nous en sommes redevables envers le public, mais surtout envers nos clients qui nous confient leurs précieuses automobiles », poursuit Dominik Böpple. Voilà pourquoi l’entreprise va commander les nouveaux Actros qui vont rejoindre sa flotte dans les prochaines années avec le nouveau freinage d’urgence amélioré Active Brake Assist 5.


90% C’est la part de Mercedes-Benz dans le parc de Böpple Automotive GmbH.


Notre directeur veut aussi exploiter pour son entreprise les opportunités de la connectivité. Là aussi, le nouvel Actros ne manque pas d’atouts. Le Truck Data Center à bord du camion relie en permanence le véhicule avec le Cloud et sert de base à toutes les solutions de connectivité, dont le contrôle du camion en temps réel avec le module Mercedes-Benz Uptime que Böpple Automotive utilise déjà depuis longtemps.

À bord du nouvel Actros, le chauffeur Torsten Reinholz expérimente à chaque instant le passage du monde analogique au monde numérique. Dans le nouveau Multimedia Cockpit avec ses deux grands écrans numériques, sont visualisés à la perfection toutes les données de base utiles au chauffeur et les nouveaux systèmes d’assistance. « Avec le smartphone, je peux commander de manière intuitive toutes les fonctions du camion. C’est une grande amélioration par rapport au poste de conduite précédent », assure Torsten Reinholz.

La sécurisation du chargement et les contrôles avant départ ont été effectués. Le système d’alarme de la remorque est activé. Torsten Reinholz place son smartphone, qui est relié via Android Auto au Multimedia Cockpit, dans la cavité de la planche de bord prévue à cet effet, pour le rechargement de la batterie par induction. Il appuie alors sur le bouton start-stop pour le démarrage. « Et maintenant, nous allons apporter en tout sécurité et en toute fiabilité ces merveilleuses voitures anciennes avec ce merveilleux nouveau camion dans le sud de la France ! »


Photos : Matthias Aletsee
Vidéo : Martin Schneider-Lau

21 commentaires