4-Xtremes – partie 8 : l'expédition au « vrai » cap Nord

Série : 4-Xtremes – The World Tour

À la fin du monde.

Après le cap Nord, les Kammermann arrivent au « vrai » cap Nord. C'est une plaisanterie ? Non. Et le voyage en vaut la peine !

Le phare le plus au nord du globe ou non ? Au plus tard quand on observe le phare de Slettness d'une perspective à vol d'oiseau, cette question perd son sens.


La dernière fois, nous vous avions parlé du cap Nord. C'est pourquoi, vous êtes peut-être surpris de nous entendre parler aujourd'hui du « vrai » cap Nord. Permettez nous de vous l'expliquer : Étant donné que le cap Nord connu se trouve sur une île, certains préfèrent chercher le point le plus septentrional d'Europe sur le continent. Nous avons décidé de nous joindre à eux.

Nous nous sommes donc rendus sur une presqu'île un peu plus à l'est – au phare de Slettnes. Il est considéré dans le monde entier comme le phare le plus au nord existant sur un continent. Mais ce n'est pas le plus important. En fait, le cap Nordkinn situé à côté s'étend encore un peu plus dans la mer de Barents. La tour en fonte et les alentours nous ont tellement fascinés que nous avons désigné ce lieu comme notre vrai cap Nord.



Seuls et un temps parfait.

Le trajet vers cette fin du monde à lui seul est très impressionnant. Des routes escarpées mènent vers des hauts plateaux percés de lacs à l'eau très claire. Des nuages traversent le ciel dans un défilé continu. Peu après, nous redescendons en direction de la mer. L'Axor maîtrise tous les cols et les routes étroites au bord de l'eau.

Nous sommes seuls près du phare, le temps est parfait. Nous longeons la côte, trouvons des vestiges d'anciennes habitations et dans la lumière du soleil couchant, nous rencontrons des rennes. Nous décidons de rester encore un jour.


Aurores boréales au-dessus du phare : Érigé au début du 20è siècle, le phare de Slettness a été détruit pendant la Deuxième Guerre mondiale puis reconstruit.
Aurores boréales au-dessus du phare : Érigé au début du 20è siècle, le phare de Slettness a été détruit pendant la Deuxième Guerre mondiale puis reconstruit.

Pompe à eau en panne, lumière parfaite pour prendre des photos.

Le lendemain, juste avant d'entamer notre marche, le « quotidien des overlanders » nous ramène à la réalité. Depuis quelques jours, la pompe à eau fait des siennes. Aujourd'hui, le robinet est définitivement à sec. Après avoir surmonté notre déception, nous décidons de procéder tranquillement au montage de la pompe de rechange.

Le soir même, nos efforts sont récompensés : Le soleil disparaît lentement à l'horizon en nous laissant une lumière grandiose pour nos photos. La nuit, le ciel est entièrement recouvert d'aurores boréales. Et quand le lendemain matin, nous démarrons pour aller vers le sud, nous voyons un renne blanc. Vous vous souvenez : Ils sont rares et portent bonheur.


4-Xtremes – The World Tour.

Un voyage qui n'a pas son pareil.

Pour les « 4-Xtremes », Andrea et Mike Kammermann avaient passé onze mois à bord de leur Axor. Maintenant, une aventure encore plus époustouflante les attend. Le couple suisse sillonnera les routes pendant trois ans – et partagera avec la communauté RoadStars ses nombreuses impressions ! Restez toujours l'écoute et ne manquez aucune des fabuleuses destinations vers lesquelles ce couple d'aventuriers nous mènera.

Vous trouverez ici tous les épisodes de la série « 4-Xtremes – The World Tour ».


Photos : 4-Xtremes

17 commentaires