Sur les sentiers australiens : le Zetros testé en tout-terrain

Zetros

En dehors des autoroutes.

Notre expert Dave Whyte, se rend sur les pistes tout-terrain d’Australie avec le Zetros pour sonder son potentiel pour le marché des véhicules de transmission intégrale. Découvrez ici sur RoadStars son rapport complet sur la conduite du Zetros en dehors des autoroutes.

Une grande souveraineté et un confort élevé en tout-terrain et dans des véhicules inhabituels.


Dave Whyte: J’avoue que j’ai acquis mes expériences de conduite presque exclusivement sur des routes asphaltées. La plupart du temps, je conduisais un camion conçu pour le transport long-courrier, et ces derniers temps, mon camion disposait d’un attelage de remorques présentant une faible garde au sol. Imaginez-vous donc ce que j’ai ressenti lorsque j’ai pris place dans la cabine du camion et que je vis devant moi un pare-feu étroit plein d’ornières. Mes sentiments étaient plutôt mitigés lorsque je me suis rendu dans le bush à bord d’un Mercedes-Benz Zetros flambant neuf pour tester son aptitude tout-terrain…


Le Mercedes-Benz Zetros : un ouvrage technique imposant.

Avec le Zetros disponible en configuration 4×4 et 6×6, Mercedes-Benz s’adresse à ceux qui souhaitent se rendre dans des endroits qui sont normalement tabous pour les grands camions. Il est entre autres approprié pour la lutte contre les incendies et les interventions dans des régions isolées et difficilement accessibles. Il se distingue nettement de l’Actros, le camion emblématique de Mercedes-Benz. La plupart des camions de transport long-courrier seraient complètement dépassés par les tâches et le terrain pour lesquels le Zetros est conçu.

Le Zetros et l’Actros sont dotés de la même technique. Le Zetros présente cependant quelques plus. Certains endroits, tels que le compartiment de chargement d’un avion cargo Hercules, sont plus facilement accessibles pour le Zetros que pour l’Actros 6×6. En effet, cette caractéristique était l’un de ses critères de construction et est l’une des raisons pour lesquelles ce camion présente une ligne de toit originale qui est oblique des deux côtés. La plupart des acheteurs ne testeront jamais cette caractéristique ; les acheteurs en gros en tiendront probablement compte.

Le Zetros montre parfaitement comment un fabricant produit un véhicule spécial en ayant recours à des pièces dont il dispose déjà. Ce camion est entraîné par le même moteur OM 926 LA à 6 cylindres en ligne de 7,2 litres que l’Axor. Dans la cabine se trouvent les planches de bord des séries de modèles Axor et Atego. Alors que la cabine a été spécialement conçue pour le Zetros, les portes proviennent du catalogue de pièces de l’Unimog. Cela signifie pour l’acheteur que les pièces sont facilement disponibles et que chaque représentation de camions Mercedes-Benz est en mesure de proposer des services de réparation et d’assistance.



« Chaque aspect du Zetros souligne la robustesse et la longévité des composants qui sont conçus pour différentes utilisations des transmissions intégrales 4×4 et 6×6 en tout-terrain. »

– Dave Whyte


Le Zetros convainc sur l’asphalte et en tout-terrain.

La chaîne cinématique derrière le moteur se compose d’une boîte automatique Allison 3000P à six rapports et d’une boîte de transfert à deux niveaux de Mercedes. La force est transmise aux roues avant et arrière. Le mode route standard transmet 40 % aux roues avant et 60 % aux roues arrière. En mode tout-terrain, la force est répartie uniformément (1:1) sur les roues avant et arrière. Dans ce mode, une démultiplication plus courte (1,69:1) est sélectionnée dans la boîte de transfert, ce qui permet un dosage nettement meilleur de la vitesse et un plus grand effet du frein moteur. Les blocages de différentiel accroissent la traction et peuvent être facilement activés en cabine. Le guidage de roue est entièrement effectué au moyen de ressorts paraboliques. Les ressorts avant dotés de trois lames sont conçus pour 9,0 tonnes maxi et les ressorts arrière dotés de quatre lames pour 9,0 tonnes maxi par essieu (selon la taille de la roue et du pneu). Le réducteur planétaire latéral (avec les blocages de différentiel mentionnés auparavant) transmet la force au sol via d’immenses pneus de taille 14.00 R 20.

Tous les composants sont fixés à un cadre-échelle d’une épaisseur de 9,5 mm qui, comme l’a montré la conduite, garantit résistance et flexibilité. La technique robuste ne présente pas un poids léger. En version de base (cabine/châssis), le Zetros 4×4 1833 A pèse un peu plus de 8,0 tonnes alors que le Zetros 6×6-2733 A présente un poids de 10,5 tonnes. Ce poids peut paraître correct pour les entreprises qui emploient des véhicules tracteurs lourds comme trains routiers. Le poids total du train routier est cependant limité par la boîte automatique Allison. Ces camions ne sont donc pas en mesure de tracter 130 tonnes. Une boîte mécanique permettant de maîtriser les tâches avec un poids total du train routier plus élevé est également proposée. Néanmoins, les véhicules présentent un haut confort d’utilisation et sont suffisamment manœuvrables pour accéder à des endroits auxquels la plupart des 4×4 -coûteux n’arrivent pas à accéder.

Même si le Zetros est conçu pour la conduite en tout-terrain, il convainc également sur l’asphalte grâce à ses caractéristiques conviviales. Les trajets en tout-terrain réalisés lors de la journée de test ont eu lieu dans l’arrière-pays d’Anglesea, un village situé à env. une heure de route à l’ouest de Melbourne. Ce trajet d’une heure était composé d’autoroutes et de routes nationales et menait via la Great Ocean Road sur les derniers kilomètres. Ce fut une bonne occasion de se familiariser avec le comportement routier (comportement directionnel et comportement au freinage y c.) du Zetros avant de procéder à l’excursion en tout-terrain.



Grande souveraineté et confort élevé.

Comme toujours, la vitesse de marche du Zetros est limitée à 100 km/h. En raison de la démultiplication et pour ménager la mécanique, j’ai opté pour une vitesse maximale de 90 km/h sur la route. À cette vitesse, le moteur tournait à 2 000 tr/min ; il aurait pu atteindre 100 km/h mais je ne voyais aucune nécessité d’accélérer davantage. Le Zetros présenta de très bonnes caractéristiques de conduite sur route. Cependant, le poids manquant du modèle 4×4 révéla la rigidité de l’essieu arrière. Le 6×6 équipé d’un plateau et chargé de 4,0 tonnes de béton fit preuve d’un confort de suspension nettement plus élevé et donc d’un meilleur comportement routier.

Il fut alors temps de sélectionner le mode tout-terrain et de traverser la forêt. Le long du pare-feu, les traces de plus petits véhicules 4×4 s’arrêtaient subitement à certains endroits. Un de ces endroits était une pente raide où quelqu’un avait apparemment essayé plusieurs fois d’accéder au sommet avec son 4×4, mais sans succès. Le Zetros 4×4 et le Zetros 6×6 maîtrisèrent la pente sans problème et montrèrent ainsi nettement de quoi ils sont capables. J’eus ainsi l’occasion de voir comment la suspension du 6×6 fonctionne vraiment et d’observer la flexibilité du châssis. Grâce à la flexibilité du guidage d’essieu et du châssis, les six roues adhéraient bien au sol jusqu’à ce que l’essieu arrière perdit contact avec le sol au moment où le camion revint à l’horizontale au sommet de la pente.

Bien que la plupart des chemins parcourus ne représentaient aucun défi véritable pour les Zetros, les avantages de différents aspects de sa construction apparurent sur certaines parties du trajet. La garde au sol, l’angle d’accès et le diamètre de braquage se sont avérés être des points positifs au cours de la journée. Pour ma part, je fus étonné par l’aptitude tout-terrain de ces camions. Chose encore plus étonnante : ils maîtrisèrent ses parcours en tout-terrain et dans des véhicules inhabituels avec une grande souveraineté et un confort élevé.



Voyage à travers le bush australien.

La boîte automatique Allison contribue sans aucun doute au haut confort d’utilisation car il n’y a aucune interruption de la force de traction lors du changement de rapport. Cela signifie que la puissance est déployée immédiatement lors de l’accélération, sans perte d’élan, même si un changement de rapport était nécessaire. Les véhicules avaient l’air clairement malmenés après avoir traversé le bush toute la journée, mais c’est pour cela qu’ils sont conçus, non ?

Le Zetros lutte pour obtenir les parts d’un marché niche dont les acheteurs n’achètent pas les véhicules uniquement pour leur apparence, mais selon certains critères (ce que je préfère). J’ai déjà conduit certains véhicules de marques concurrentes, mais aucun d’eux n’aurait pu prendre place dans un avion cargo. Trêve de plaisanterie. La plupart des autres modèles tout-terrain sont des véhicules à cabine avancée ; même si la différence est minime, ces camions offrent une tout autre expérience de conduite. Le long capot moteur n’offre pas seulement une protection, p. ex. contre des branches basses. Des meilleures caractéristiques de conduite et une plus faible émission sonore facilitent également la vie du conducteur.

Le Zetros est performant, le service et le support sont disponibles et il peut être acheté dans chaque représentation de camions Mercedes-Benz de tout le pays. Que vous soyez à la recherche d’un camion de pompiers, d’un camion-citerne ou d’un véhicule tout-terrain : cela vaut la peine d’examiner le Zetros de plus près.


Source : Mercedes-Benz Special Trucks World

17 commentaires